Consultations

C'est avec plaisir que nous vous accueillons à nos bureaux sur la rue Amherst à Montréal (Québec, Canada).  Venez nous visiter.  Nous sommes ouvert les jeudis de 19H30 à 21H30, sauf pendant les vacances estivales et hivernales.  Pour un rendez-vous, envoyez-nous un courriel à l'aide de la section Contactez-nous.

Nous avons besoin de votre aide

Nous faisons à l'occasion du classement de documents. Pourquoi ne pas venir nour voir et nous aider par la même occasion.  Profitez de ce moment pour connaître certains bénévoles de notre organisme.  Pour plus d'information, envoyez-nous un courriel à l'aide de la section Contactez-nous

Nos bureaux

Building des ArchivesLes Archives gaies du Québec
est situé au 1000 rue Amherst, bureau 103, à Montréal (CANADA) H2L 3K4.   Le téléphone est 514.287.9987.  Nous sommes à une distance de marche des stations de métro Beaudry et Berri-UQAM

Historique de la création de l'organisme

Imprimer
Écrit par Super Utilisateur

C'est en 1983 que Ross Higgins et Jacques Prince décident de mettre sur pied une association qui a le mandat de recevoir, conserver, préserver toute forme de document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoignerait de l'histoire de la communauté gaie et lesbienne du Québec. Seul un organisme communautaire pouvait assumer cette tâche sachant que la plupart de ces documents ou objets ne se retrouveraient ni aux Archives Nationales du Québec, ni à la Bibliothèque Nationale du Québec. De la volonté de ces deux personnes s'est constitué un centre d'archives et de documentation, accessible à tout le monde.

Devant la tâche à accomplir, devant l'arrivée imposante de documents, et l'arrivée de nouveaux collaborateurs, les Archives gaies du Québec deviennent en 1985, une corporation sans but lucratif, puis en 1990, elles obtiennent le statut d'organisme de charité, ce qui leur permet d'entreprendre en novembre de la même année leur première campagne de financement. Cette campagne s'avère un franc succès et dénote de l'intérêt de la communauté pour ce projet.

Grâce à l'afflux de dons, les Archives gaies du Québec acquièrent en 1993, un local pour mieux organiser, classer et conserver les fonds et répondre plus adéquatement aux besoins du public. Ce local permet de réunir tous les documents dispersés chez les membres de l'organisme et au Centre communautaire gai et lesbien.

Les Archives gaies du Québec ont aussi pour mandat d'organiser des événements pour mieux se faire connaître mais aussi pour diffuser cette histoire encore méconnue. Une vingtaine d'événements ont été montés en l'espace de dix ans (expositions, conférences..). Pendant l'été 1989, grâce à une subvention du projet DÉFI, les Archives Gaies du Québec engagent deux étudiants qui vont ajouter un millier d'entrées à la Bibliographie de l'homosexualité au Québec. Enfin, le bulletin l'Archigai et le Site-Web des Archives, permettent d'informer la communauté et les donateurs des activités de l'association et de fournir des renseignements sur nos collections au grand public.

L'importance des fonds, les nombreuses collections conservées, la grande fréquentation de chercheurs et de visiteurs justifient amplement l'existence de cet organisme. Les Archives gaies du Québec sont nécessaires à l'histoire et à la mémoire des gaies et lesbiennes du Québec et d'ailleurs.

Les Archives aujourd'hui

Depuis l'ouverture du local initial en 1993, les Archives gaies du Québec (AGQ) connaissent une très nette expansion. Une douzaine de membres bénévoles en assurent le fonctionnement. L’organisme n’a reçu, depuis sa fondation, que peu de subventions gouvernementales. En juillet 2007, les AGQ ont signé un nouveau bail qui a permis de doubler la superficie du local du boulevard Saint-Laurent.

Si nous avons décidé d’aller de l’avant avec ce projet d’agrandissement et d’aménagement du nouveau local, c’est parce que nous savons que nous pourrons encore une fois compter sur le soutien de nos donateurs et donatrices. Nous pourrons ainsi renforcer nos programmes et élaborer de nouveaux projets afin d’accroître la visibilité des AGQ et le rayonnement de la communauté gaie et lesbienne de Montréal et du Québec. Des projets qui viseront aussi à faciliter le travail des chercheurs et à augmenter le nombre de visiteurs.

Le visiteur ou le chercheur a maintenant accès à une grande salle de lecture confortable et bien éclairée. À côté, une autre grande salle, séparée de la première par un mur, sert à l’entreposage des collections de revues, journaux et magazines, des fonds d’archives et des coupures de presse. Finie l’époque où l’on devait déplacer des boîtes pour s’asseoir. La nouvelle salle de conservation permet de rassembler et de consolider toutes les collections en un même lieu et d’offrir de bien meilleures conditions de préservation et d’accessibilité. Quant à la salle de lecture, elle fera aussi office de galerie. Pour la première fois, les Archives gaies du Québec peuvent exposer une partie de leur imposante collection d’affiches, de photographies, de dessins et de tableaux. Nous vous invitons à nous visiter lors de nos heures d’ouverture pour mieux saisir l’envergure de nos collections et de notre mission.

Copyright © 2017 Les Archives gaies du Québec - The Quebec Gay Archives - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public
Joomla 1.6 Templates designed by Joomla Hosting Reviews