Bureau/Centre de documentation

1000, rue Atateken, bureau 201-A / Montréal (Québec) H2L 3K5

Qui sommes-nous

Fondées en 1983, les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés LGBTQ2S+ du Québec.

Notre mission

Les Archives gaies du Québec ont comme mission d’acquérir, de conserver et de diffuser tout document qui témoigne de l’histoire des associations et des individus LGBTQ2S+.

 

De promouvoir la diversité et l’inclusion des personnes LGBTQ2S+.

 

D’actualiser le contenu de ses collections sur tous les aspects de genre et de sexualité.

 

De promouvoir la recherche sur les minorités sexuelles et de genre et la reconnaissance de leurs riches contributions à l’histoire du Québec

Services offerts

Nous offrons essentiellement un service de référence. Nous aidons les chercheurs à préciser leur sujet; nous les orientons vers les meilleures sources possibles à l’intérieur de nos collections. Nous pouvons les référer à d’autres archives gaies et lesbiennes ou à des organismes susceptibles de leur trouver l’information dont nous ne disposons pas. Grâce à nos collections d’envergure internationale, nous pouvons répondre à des demandes concernant les gais et les lesbiennes d’un peu partout au monde.

 

Nous avons d’importantes collections de revues, de journaux, de coupures de presse, de livres, de vidéocassettes, d’affiches, de photos et de fonds d’archives.

Un rôle essentiel

En conservant des fonds d’archives et des collections et en organisant des activités de diffusion et en accueillant des chercheurs et de nombreux visiteurs, les Archives jouent un rôle essentiel de gardien de la mémoire et veillent à assurer le rayonnement de l’histoire des communautés LGBTQ2S+ d’ici et d’ailleurs.

  • Ça recommence ! (4 janvier, 2022)

    Avec le retour en force du variant Omicron et des restrictions sanitaires qui s’en suivent, le local des Archives gaies du Québec sera fermé jusqu’à nouvel ordre à tous les visiteurs et chercheurs.

    Dans la mesure du possible, le personnel effectuera les taches en télétravail. Nous espérons que cette interruption sera brève.

    Malgré les circonstances difficiles, nous souhaitons à tous les gens qui nous soutiennent fidèlement que l’année 2022 leur apporte santé et bonheur.

  • Fermeture des Archives gaies du Québec pendant le temps des fêtes (14 décembre, 2021)

    Veuillez prendre note que les Archives gaies du Québec seront fermées pendant le temps des Fêtes à partir du vendredi 17 décembre 2021 et ne rouvriront que le mardi 4 janvier 2022.

    Pour l’instant, le local n’est accessible que sur rendez-vous. Le nombre de personnes permis est de quatre (4) personnes présentes en même temps. Cela inclut les membres du personnel. Les consignes sanitaires sont en vigueur, soit le port du couvre-visage et le lavage des mains. Chaque personne est invitée à garder le plus possible une distance sécuritaire avec les autres.

    Les membres du Conseil d’administration et du personnel souhaitent à toutes et à tous de TRÈS JOYEUSES FÊTES.

  • Mesures en vigueur pour la consultation (12 décembre, 2021)

    Conformément aux consignes gouvernementales, le port du couvre-visage et une distanciation de plus d’un mètre sont obligatoires pour toute personne qui vient au local des AGQ. De plus, il est fortement recommandé d’avoir une protection vaccinale adéquate contre la COVID-19. Toute personne présentant des symptômes liés à la COVID-19 sera invitée à quitter les lieux.

    Certains gels désinfectants pouvant abîmer les documents, nous vous demandons de vous laver les mains à l’eau et au savon avant toute manipulation.

    Ces mesures sont en vigueur présentement et le seront jusqu’à ce que le Gouvernement du Québec y mette fin.

  • N’oublions pas (29 novembre, 2021)

    1er décembre
    JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LE SIDA.
  • Une histoire de papier ! (29 novembre, 2021)

    On nous a fait remarquer que le dernier numéro de L’Archigai avait été imprimé sur un papier plus épais que pour les précédents.

    C’est vrai. Cette initiative vient de l’imprimeur. Plusieurs d’entre vous ont sûrement appris par les médias que le milieu de l’imprimerie fait actuellement face à d’importantes pénuries de papier, causées par la pandémie. C’est ainsi qu’il a proposé aux Archives gaies du Québec d’imprimer L’Archigai sur ce papier plus épais et a eu la générosité de nous facturer l’impression au même tarif qu’à l’habitude.

    Nous remercions à cet effet le ministre Steven Guilbault et la députée Manon Massé pour l’achat de publicité dans notre dernier bulletin L’Archigai, ce qui a permis son impression.

    Ce qu’il faut retenir de toute cette affaire, c’est que les Archives gaies du Québec ont toujours eu le souci de dépenser votre argent, celui que vous nous donnez chaque année, de façon judicieuse.

Accéder à toutes les nouvelles

Soutenez
les Archives gaies
du Québec

 

L’Archigai

 

Le bulletin des
Archives gaies du Québec

 

Consultez les numéros

Histoires de nos vies

 

Historique et thématique de notre expérience collective

 

Accédez à la galerie

Bibliographie

 

Mémoires de nos communautés

 

Accédez à la bibliographie