Quoi de neuf


En juin dernier, les Archives gaies du Québec ont reçu un don particulier de Gaspare Borsellino, qui devint président du Gruppo Italiano Gay e Lesbico di Montreal (GIGL) en 1996 soit neuf mois après sa fondation. Il le restera jusqu’en 2001.

Ce groupe compta jusqu’à 70 membres dont près d’une vingtaine de femmes. Il cessa ses activités en 2006. Pendant une dizaine d’années, les membres de ce groupe ont accumulé une documentation diversifiée. En plus des nombreuses publications (revues, magazines, brochures, journaux, etc.), il y a plusieurs documents administratifs et ce qui est intéressant on en apprend beaucoup sur les activités de ce groupe. Il est rare de recevoir un don d’une communauté culturelle. La plupart des documents sont en français, car ce groupe était bien centré sur ce qui se passait à Montréal et aussi au Québec.

C’est un don qui vient enrichir nos collections.













Le 4 juillet dernier, a eu lieu l’assemblée générale annuelle des Archives gaies du Québec.

À cette occasion, on a procédé à des élections. Il y avait quatre (4) postes qui devaient être soumis au vote : président, secrétaire et deux (2) conseillers. Jacques Prince a été réélu pour un mandat de deux (2) ans au poste de président de même que Yvon D’Amour comme secrétaire et Tony Esposito comme conseiller. L’autre poste de conseiller est maintenant occupé par une nouvelle recrue, le jeune archiviste Fabien Galipeau.

C’est la continuité qui se renouvelle. Lors de cette assemblée, on a aussi adopté une version renouvelée des Règlements généraux. Malgré les derniers mois difficiles que nous venons de traverser, le bilan des activités reste très positif. L’été s’annonce riche en évènements et l’avenir plein de promesses.

Les Archives gaies du Québec sont heureuses de participer à la présentation d’une partie de l’installation 18 nuances de gai de Claude Cormier en prêtant des boules roses au MEM-Centre des mémoires montréalaises qui sera situé au cœur du Quartier des spectacles de Montréal. L’installation sera exposée au nouveau centre dès son ouverture en 2022 et se prolongera pendant quelques années.

Notre ami Fabien Galipeau, qui était archiviste et coordonnateur adjoint aux Archives gaies du Québec, nous quitte pour un nouvel emploi.

Les membres du Conseil d’administration, le personnel et les bénévoles des AGQ le remercient chaleureusement pour son excellent travail, pour son très grand professionnalisme et pour son implication indéfectible pendant les trois dernières années.

Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans sa nouvelle carrière.



Le 17 juin dernier, Éric Giroux, directeur de l’Écomusée du fier monde, a remis un chèque de 550 $ aux Archives gaies du Québec.

À la suite de son encan annuel, l’Écomusée du fier monde s’était engagé à verser aux AGQ la moitié du prix de vente d’une œuvre de l’artiste Jean-Paul Jérôme.

C’est avec un très grand plaisir que nous remercions Éric Giroux, directeur du musée et responsable de la recherche et des collections, René Binette, conseiller aux projets stratégiques, et Manon Belleville, adjointe administrative, pour leur généreuse contribution.

Les Archives gaies du Québec collaboreront avec les archives LGBTQ+ de la France dans le cadre d’un projet faisant partie de la 68e programmation de la Commission permanente de coopération franco-québécoise (CPCFQ) et de la 11e programmation du Fonds franco-québécois de coopération décentralisée (FFQCD). Cela contribuera à établir des liens plus étroits entre les AGQ et les archives LGBTQ+ françaises. En résumé, il permettra un échange d’artistes d’ici et de la France qui réaliseront des œuvres à partir des documents d’archives LGBTQ+ du Québec et de la France. Nous remercions le Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie, de même que le gouvernement de la France pour l’octroi de cette subvention afin de réaliser ce projet.

Nous sommes heureux d’annoncer que Marion Daigle fera partie de l’équipe des Archives gaies du Québec pendant les 11 prochaines semaines au poste de coordination des expositions. Grâce à une subvention salariale d’Emploi d’été Canada, Marion Daigle travaillera surtout à mettre en place l’exposition Les murs ont des oreilles le long de la partie piétonne de la rue Sainte-Catherine dans le Village Gai.

Suite à son baccalauréat à l’Université McGill en études féministes et en études autochtones, Marion poursuit présentement des études à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM.

Bienvenue parmi nous!


Le 17 mai est la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Cette journée a été créée en 2003 à l’initiative de la Fondation Émergence. Chaque année, cette dernière organise une campagne de sensibilisation en abordant diverses problématiques. La campagne de cette année a pour thème « Plusieurs portent leurs couleurs sans le vouloir » et traite tout particulièrement de la violence exercée envers les personnes LGBTQ+ à travers le monde.

Le samedi 15 mai prochain, Le Devoir publiera un cahier spécial à l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Les Archives gaies du Québec saluent cette initiative et appuient toute action visant à renseigner le public sur les réalités que vivent des personnes LGBTQ+.

Pour en savoir plus sur la campagne de 2021 de la Fondation Émergence, visitez le site officiel de la campagne.

Le vendredi 30 avril, les Archives gaies du Québec (AGQ) ont accueilli Debbie Lynch-White et une équipe de la chaîne Moi et Cie pour l’émission « Histoires de coming out». Les scènes tournées aux AGQ feront partie d’un épisode portant sur les précurseurs, c’est-à-dire sur les personnes ayant milité pour l’avancement des droits LGBTQ+ au Québec. Il y sera question notamment de John Banks, un bénévole et ami de longue date des AGQ, qui a organisé la première marche gaie à Montréal en 1979 et qui fut le secrétaire de Marlène Dietrich. On y verra aussi des extraits de l’entrevue que le coordonnateur des AGQ, Pierre Pilotte, a accordée à Debbie Lynch-White.

Nous sommes heureux d’avoir participé à cette émission qui contribuera, nous l’espérons, à faire évoluer les mentalités !


De gauche à droite: Debbie Lynch-White – Animatrice / Fabien Galipeau – Archiviste aux AGQ / Pierre Pilotte – Coordonnateur des AGQ. Crédit photo Karyan Fortin-Therrien


Depuis 2001, l’Écomusée du fier monde organise un encan bénéfice dont les profits servent à financer ses activités. Cependant, les profits de la vente de trois œuvres sont partagés avec des organismes du quartier préalablement sélectionnés. Cette année, fidèle à sa mission, l’Écomusée partage le profit de la vente d’une œuvre de Jean-Paul Jérôme avec les Archives gaies du Québec. L’encan se déroulera en ligne du 19 mai prochain à partir de 8 h jusqu’au 30 mai à 20 h. Les Archives gaies du Québec remercient infiniment l’Écomusée du fier monde de les avoir choisies cette année comme bénéficiaire !

Pour plus d’informations sur l’encan virtuel, veuillez consulter cette page web



Du 11 au 13 mai 2021, l’Art Libraries Society/North America (ARLIS/NA) tiendra son congrès annuel. Cette association professionnelle regroupe des bibliothécaires, des archivistes, des travailleurs et des travailleuses du domaine culturel et des spécialistes de l’information qui œuvrent dans divers milieux (bibliothèques, centres d’archives, musées, etc.). À chaque année, le congrès a lieu dans une ville nord-américaine différente. Cette année, en raison de la situation sanitaire actuelle, le congrès se déroulera en mode virtuel. Le thème du congrès sera « Convergences = Créativité + Collaboration ». Les Archives gaies du Québec et quelques-uns de leurs projets y seront présentés brièvement. Nous remercions Artexte d’avoir pensé à partager les fruits de notre travail durant cet événement! Pour en savoir plus sur ce congrès de même que sur les frais d’inscription, consultez cette page.


Dans le cadre du Festival littéraire international Métropolis bleu, André Roy recevra cette année le Prix littéraire Violet Métropolis bleu pour l’ensemble de son œuvre.

Né à Montréal en 1944, cet écrivain et critique de littérature et de cinéma est l’un des premiers poètes ouvertement gais au Québec et aussi l’un des premiers à avoir écrit sur le sida. L’ensemble de son oeuvre, publiée aux Herbes rouges, s’étend sur cinq décennies et a été saluée par de nombreux prix.

Le Prix littéraire Violet Métropolis bleu est remis à un écrivain canadien issu des communautés LGBTQ.

Toutes nos félicitations à ce fidèle donateur des Archives gaies du Québec.

Pour en lire plus


Les Archives gaies du Québec ont reçu il y a quelques mois 507 affiches LGBTQ2+ du Centre communautaire LGBTQ+ de Montréal. Ces affiches datent des années 1990 et 2000 et proviennent de plusieurs organismes comme Helem, Gai-Écoute (maintenant Interligne) et l’Aide aux Trans du Québec (ATQ), de même que de divers évènements comme le Concours M. Uniforme, le Bal en cuir, la Course de la Fierté, etc.

Nous remercions le Centre communautaire pour ce don qui va enrichir énormément notre collection d’affiches !