Bureau/Centre de documentation

1000, rue Atateken, bureau 201-A / Montréal (Québec) H2L 3K5

Qui sommes-nous

Fondées en 1983, les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés LGBTQ+ du Québec. Nos collections sont accessibles au public pendant nos heures d’ouverture le jeudi soir de 19h30 à 21h30 ou sur rendez-vous.

Notre mission

Les Archives gaies du Québec ont comme mission d’acquérir, de conserver et de diffuser tout document qui témoigne de l’histoire des associations et des individus LGBTQ+.

 

De promouvoir la diversité et l’inclusion des personnes LGBTQ+.

 

D’actualiser le contenu de ses collections sur tous les aspects de genre et de sexualité.

 

De promouvoir la recherche sur les minorités sexuelles et de genre et la reconnaissance de leurs riches contributions à l’histoire du Québec

Un rôle essentiel

En conservant des fonds d’archives et des collections et en organisant des activités de diffusion et en accueillant des chercheurs et de nombreux visiteurs, les Archives jouent un rôle essentiel de gardien de la mémoire et veillent à assurer le rayonnement de l’histoire des communautés LGBTQ+ d’ici et d’ailleurs.

Services offerts

Nous offrons essentiellement un service de référence. Nous aidons les chercheurs à préciser leur sujet; nous les orientons vers les meilleures sources possibles à l’intérieur de nos collections. Nous pouvons les référer à d’autres archives gaies et lesbiennes ou à des organismes susceptibles de leur trouver l’information dont nous ne disposons pas. Grâce à nos collections d’envergure internationale, nous pouvons répondre à des demandes concernant les gais et les lesbiennes d’un peu partout au monde.
Les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés gaie et lesbienne du Québec.

 

Nous avons d’importantes collections de revues, de journaux, de coupures de presse, de livres, de vidéocassettes, d’affiches, de photos et de fonds d’archives.

 

Ces collections sont accessible au public pendant nos heures d’ouverture le jeudi soir de 19h30 à 21h30 ou sur rendez-vous en utilisant la section Contactez-nous.

  • Gruppo Italiano Gay e Lesbico di Montreal (19 juillet, 2021)


    En juin dernier, les Archives gaies du Québec ont reçu un don particulier de Gaspare Borsellino, qui devint président du Gruppo Italiano Gay e Lesbico di Montreal (GIGL) en 1996 soit neuf mois après sa fondation. Il le restera jusqu’en 2001.

    Ce groupe compta jusqu’à 70 membres dont près d’une vingtaine de femmes. Il cessa ses activités en 2006. Pendant une dizaine d’années, les membres de ce groupe ont accumulé une documentation diversifiée. En plus des nombreuses publications (revues, magazines, brochures, journaux, etc.), il y a plusieurs documents administratifs et ce qui est intéressant on en apprend beaucoup sur les activités de ce groupe. Il est rare de recevoir un don d’une communauté culturelle. La plupart des documents sont en français, car ce groupe était bien centré sur ce qui se passait à Montréal et aussi au Québec.

    C’est un don qui vient enrichir nos collections.













  • La continuité qui se renouvelle (10 juillet, 2021)

    Le 4 juillet dernier, a eu lieu l’assemblée générale annuelle des Archives gaies du Québec.

    À cette occasion, on a procédé à des élections. Il y avait quatre (4) postes qui devaient être soumis au vote : président, secrétaire et deux (2) conseillers. Jacques Prince a été réélu pour un mandat de deux (2) ans au poste de président de même que Yvon D’Amour comme secrétaire et Tony Esposito comme conseiller. L’autre poste de conseiller est maintenant occupé par une nouvelle recrue, le jeune archiviste Fabien Galipeau.

    C’est la continuité qui se renouvelle. Lors de cette assemblée, on a aussi adopté une version renouvelée des Règlements généraux. Malgré les derniers mois difficiles que nous venons de traverser, le bilan des activités reste très positif. L’été s’annonce riche en évènements et l’avenir plein de promesses.

  • Une installation à revoir ! (29 juin, 2021)

    Les Archives gaies du Québec sont heureuses de participer à la présentation d’une partie de l’installation 18 nuances de gai de Claude Cormier en prêtant des boules roses au MEM-Centre des mémoires montréalaises qui sera situé au cœur du Quartier des spectacles de Montréal. L’installation sera exposée au nouveau centre dès son ouverture en 2022 et se prolongera pendant quelques années.

  • Un départ qui laisse un grand vide (25 juin, 2021)

    Notre ami Fabien Galipeau, qui était archiviste et coordonnateur adjoint aux Archives gaies du Québec, nous quitte pour un nouvel emploi.

    Les membres du Conseil d’administration, le personnel et les bénévoles des AGQ le remercient chaleureusement pour son excellent travail, pour son très grand professionnalisme et pour son implication indéfectible pendant les trois dernières années.

    Nous lui souhaitons beaucoup de succès dans sa nouvelle carrière.



  • Une généreuse contribution de l’Écomusée du fier monde. (18 juin, 2021)

    Le 17 juin dernier, Éric Giroux, directeur de l’Écomusée du fier monde, a remis un chèque de 550 $ aux Archives gaies du Québec.

    À la suite de son encan annuel, l’Écomusée du fier monde s’était engagé à verser aux AGQ la moitié du prix de vente d’une œuvre de l’artiste Jean-Paul Jérôme.

    C’est avec un très grand plaisir que nous remercions Éric Giroux, directeur du musée et responsable de la recherche et des collections, René Binette, conseiller aux projets stratégiques, et Manon Belleville, adjointe administrative, pour leur généreuse contribution.

Accéder à toutes les nouvelles

Soutenez
les Archives gaies
du Québec

 

Histoires de nos vies

 

Historique et thématique de notre expérience collective

 

Accédez à la galerie

Bibliographie

 

Mémoires de nos communautés

 

Accédez à la bibliographie