Campagne de financement 2021 des Archives gaies du Québec : dons et tirage

En ce début d’automne, force est de constater que la pandémie est encore bien présente dans le décor. Ça va mieux mais pas encore très bien. Malgré ce climat incertain, les Archives gaies du Québec ont entamé l’année 2021 avec optimisme.

 

L’activité a repris lentement au local et l’équipe a pu répondre, sur rendez-vous seulement, aux demandes de plusieurs chercheurs, journalistes et organismes communautaires. Nous avons mené à bien plusieurs projets d’exposition et de recherche en partenariat avec d’autres organismes des communautés LGBTQ2S+.

 

Mais notre élan reste encore entravé par les nombreuses restrictions sanitaires et il se passera certainement encore plusieurs mois avant que nous puissions retrouver notre vitesse de croisière. Le principal obstacle demeure la précarité fi nancière. C’est pourquoi, encore une fois, nous nous tournons vers vous, nos fi dèles donateurs et donatrices, pour faire appel à votre générosité.

 

Cette année, vous pouvez, en achetant un billet de 75 $, avoir une chance de gagner une œuvre de Françoise Sullivan d’une valeur de 1 750 $ (voir au verso) et recevoir un reçu pour fi ns fi scales au montant du don et en même temps devenir membre des Archives gaies du Québec pendant un an. Achetez-en deux et vous multipliez par deux vos chances de gagner et ainsi de suite. Pour tout don de 500 $, recevez sept (7) billets pour le tirage et une série de cartes postales du photographe
Robert Laliberté.

 

Vous pouvez effectuer votre don en ligne ou par chèque en remplissant ce coupon.

 

Tout l’argent recueilli servira au fonctionnement de l’organisme. Heureusement, jusqu’à présent, la grande communauté LGBTQ2S+ a répondu généreusement à notre appel à l’aide annuel.

 

Nous sommes certains que cette année encore nous pourrons compter sur votre appui.

 

Les membres du Conseil d’administration, les employés et les bénévoles vous remercient d’avance.

 

TIRAGE D’UNE ŒUVRE D’ART


Françoise Sullivan, Murmure, 2018, eau-forte sur papier sans acide.
Dimensions : 34 x 33 cm. Édition de 20. Épreuve d’artiste VIII/VIII.
Signée et numérotée par l’artiste. Valeur de l’œuvre encadrée 1750$.

 

Artiste polyvalente et singulière, Françoise Sullivan s’illustre d’abord comme danseuse et chorégraphe, puis se consacre successivement à la sculpture dans les années 1960, à l’art conceptuel au cours des années 1970, avant de se consacrer à la peinture dans les années 1980, art qu’elle pratique depuis lors.

 

Aux côtés de Paul-Émile Borduas, elle fait partie des membres fondateurs du groupe des Automatistes, mouvement avant-gardiste dont elle signe en 1948 le manifeste Refus global.

 

Ses œuvres ont fait l’objet d’innombrables expositions individuelles et collectives, telles que présentées dans les rétrospectives du Musée d’art contemporain de Montréal en 1981 et en 2018 et du Musée des beaux-arts de Montréal en 2003. Elle est lauréate du Prix Paul-Émile-Borduas en 1987 et, participe présentement à une exposition de groupe au Metropolitan Museum of Art (MET) à New York.

 

Françoise Sullivan a généreusement offert aux Archives gaies du Québec l’œuvre Murmure de 2018, une épreuve d’artiste sur un tirage de 20 exemplaires. L’œuvre est encadrée.

 

L’artiste est représentée par la Galerie Simon Blais à Montréal.

 

Les Archives gaies du Québec remercient Françoise Sullivan, Geoffrey Ewen, la Galerie Simon Blais, Richard Contant de Encadrement Naide d’Amico et Hélène Brouillet.

 

Cliquez Ici pour la version PDF de la lettre de sollicitation