Bureau/Centre de documentation

1000, rue Amherst (Atateken), bureau 201-A / Montréal (Québec) H2L 3K5

Qui sommes-nous

Fondées en 1983, les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés LGBTQ+ du Québec. Nos collections sont accessibles au public pendant nos heures d’ouverture le jeudi soir de 19h30 à 21h30 ou sur rendez-vous.

Notre mission

Les Archives gaies du Québec ont comme mission d’acquérir, de conserver et de diffuser tout document qui témoigne de l’histoire des associations et des individus LGBTQ+.

 

De promouvoir la diversité et l’inclusion des personnes LGBTQ+.

 

D’actualiser le contenu de ses collections sur tous les aspects de genre et de sexualité.

 

De promouvoir la recherche sur les minorités sexuelles et de genre et la reconnaissance de leurs riches contributions à l’histoire du Québec

Un rôle essentiel

En conservant des fonds d’archives et des collections et en organisant des activités de diffusion et en accueillant des chercheurs et de nombreux visiteurs, les Archives jouent un rôle essentiel de gardien de la mémoire et veillent à assurer le rayonnement de l’histoire des communautés LGBTQ+ d’ici et d’ailleurs.

Services offerts

Nous offrons essentiellement un service de référence. Nous aidons les chercheurs à préciser leur sujet; nous les orientons vers les meilleures sources possibles à l’intérieur de nos collections. Nous pouvons les référer à d’autres archives gaies et lesbiennes ou à des organismes susceptibles de leur trouver l’information dont nous ne disposons pas. Grâce à nos collections d’envergure internationale, nous pouvons répondre à des demandes concernant les gais et les lesbiennes d’un peu partout au monde.
Les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés gaie et lesbienne du Québec.

 

Nous avons d’importantes collections de revues, de journaux, de coupures de presse, de livres, de vidéocassettes, d’affiches, de photos et de fonds d’archives.

 

Ces collections sont accessible au public pendant nos heures d’ouverture le jeudi soir de 19h30 à 21h30 ou sur rendez-vous en utilisant la section Contactez-nous.

  • Fin du contrat de Simone Beaudry-Pilotte à titre de coordonnatrice adjointe (17 septembre, 2019)

    Simone Beaudry-Pilotte a été engagée dans le cadre d’un emploi étudiant cet été en tant que coordonnatrice adjointe. Elle a réalisé deux documentaires, l’un portant sur Chloé Viau et l’autre sur John Banks. Ces vidéos seront disponibles sous peu sur notre site web. Elle a également participé au montage de l’exposition « Histoires des communautés LGBTQ2S+ du Québec » au Cinéma du Parc.

    Nous remercions Emploi et Développement social Canada qui a permis l’embauche de cette jeune stagiaire talentueuse. Évidemment, nous remercions aussi Simone et lui souhaitons du succès dans ses études et ses projets à venir.

  • Le prix John-Banks ! (5 septembre, 2019)

    En août dernier, un nouveau prix a été créé en l’honneur de notre grand ami et fidèle bénévole, John Banks. Il porte son nom et sera décerné aux personnes qui ont contribué dans le milieu LGBTQ+ à l’avancement et à la reconnaissance des droits de nos communautés. Ce prix sera attribué par Fierté Montréal afin de commémorer l’engagement indéfectible de M. Banks qui, tout au long de sa vie, s’est battu pour les droits des personnes LGBTQ+. Les Archives gaies du Québec sont fières de le compter parmi leurs bénévoles. M. Banks a évidemment été le premier récipiendaire de ce prix et c’est en présence de Justin Trudeau, premier ministre du Canada, qu’il l’a reçu. Nos plus chaleureuses félicitations à ce grand homme !

    Crédit photo: Danny Godbout

  • Une soirée réussie! (30 août, 2019)

    Les Archives gaies du Québec ont organisé une soirée au Cinéma du Parc le 14 août dernier qui a été un franc succès. Louis Godbout y a présenté une conférence ayant pour titre : FOLLES CONTRE HONTEUSES : L’homosexuel efféminé face à son double viril dans l’histoire et dans la littérature. Par la suite, le film documentaire Guilda – Elle est bien dans ma peau a été projeté. Julien Cadieux, le réalisateur, est venu présenter son film et répondre aux questions du public. Cette soirée a également fourni une occasion aux gens de regarder notre exposition Histoires de nos communautés LGBTQ2S+.

    Nous remercions les quelque 75 personnes qui ont assisté à la conférence et à la projection.
    À Fierté Montréal, Louis Godbout, Julien Cadieux, Phare-Est Média et Fugues, nous exprimons toute notre reconnaissance pour leur soutien dans la réalisation de cette soirée !

    Crédit: Pierre-Antoine Lemieux-Girard

  • Avec toute notre reconnaissance… (10 août, 2019)

    Nous remercions MM. André Chénard, Claude Gosselin, Pierre Landry, Charles Lapointe, Gilles Legault et Pierre Pilotte, ainsi que le Fonds Diversité sexuelle-Laurent McCutcheon, Québecor, la Succession Frank W. Remiggi, et Fierté Montréal. C’est grâce à leur générosité que l’exposition Histoires des communautés LGBTQ2S+ du Québec a été réalisée.

    Cette dernière a débuté au Cinéma du Parc le 1er août et prendra fin le 22 septembre 2019. Nous profitons de l’occasion pour vous inviter à venir la visiter et à assister à la conférence suivie d’une projection le mercredi soir 14 août au Cinéma du Parc. Le conférencier, M. Louis Godbout, se penchera sur la perception négative que les homosexuels « virils » entretiennent à l’égard des gais efféminés. La projection du documentaire GUILDA – Elle est bien dans ma peau aura lieu à la suite de la conférence.

    Nous remercions tous nos donateurs et toutes nos donatrices.

    Crédit Photo: Simone Beaudry-Pilotte

  • 69 Positions: PORTER TÉMOIGNAGE / OUR VANISHING au MAI, exposition des archives (7 août, 2019)

    69 POSITIONS :

    PORTER TÉMOIGNAGE / OUR VANISHING

    MAI, 3680, rue Jeanne-Mance, Montréal (QC) H2X 2K5

    8-24 août 2019

    Depuis 1969, la sodomie n’est plus qualifiée d’acte criminel au Canada, suite à une abrogation de lois traitant, entre autres, de la contraception, du contrôle des armes, et du jeu. Un rapport sexuel anal ne comportera plus, désormais, la peine de 14 ans de prison (durée de la peine prévue autrefois) s’il n’arrive qu’en privé et entre deux personnes seulement.

    Les nouveaux horizons définis par cette modification au Code criminel seront caractérisés de binaires rigides entre l’espace public et l’espace privé. Ainsi, le gouvernement ouvrira la porte de la chambre à coucher d’une partie de la population aux contraintes de l’homonormativité conformiste. Cependant, les communautés 2LGBTQ résisteront aux idéologies du progrès et de l’assimilation grâce à leur brillante expression collective.

    Portrait divers de la vie queer un demi-siècle après ce moment charnier, l’exposition Porter témoignage propose de manière lucide, critique, et ludique des œuvres et documents extraits des archives de Vidéographe, VIVO Media Arts, ARTEXTE, des Archives gaies du Québec, des ArQuives (Toronto) ainsi que de la collection du Front de Libération Homosexuelle – juxtaposés aux voltiges d’artistes contemporains tels Hazel Meyer, David Widgington et Projets Hybris.

    Évènement Facebook:  https://www.facebook.com/events/494781777944508/

    Vernissage : jeudi 8 août, 18h-21h

    Visite commentée avec le commissaire Jamie Ross : samedi 10 août, 14h-15h

Accéder à toutes les nouvelles

Soutenez
les Archives gaies
du Québec

 

Histoires de nos vies

 

Historique et thématique de notre expérience collective

 

Accédez à la galerie

Bibliographie

 

Mémoires de nos communautés

 

Accédez à la bibliographie