Quoi de neuf

Cette année, Image+Nation fête les 35 ans de son Festival de films LGBT2SQ+ ! Les Archives gaies du Québec sont fières de contribuer à la programmation, avec la vidéo Il était une fois dans le Village gai. Cette courte vidéo raconte la création du Parc de l’espoir à partir des photographies de René LeBoeuf conservées aux AGQ.

Le festival aura lieu du 17 au 27 novembre 2022. Pour la programmation complète consultez le site web d’Image+Nation.

Du 20 octobre 2022 au 23 avril 2023, se tiendra au Musée national des beaux-arts du Québec une rétrospective de l’œuvre du photographe Evergon intitulée Evergon. Théâtres de l’intime.

Plus de 230 photos de l’artiste dont la carrière s’étend sur plus de 50 ans seront exposées. Ce généreux donateur des Archives gaies du Québec a consacré son art, contre vents et marées, à défendre la diversité sexuelle, corporelle et d’identité de genre.

C’est à voir !

À la fin d’octobre, Pierre Pilotte a passé quelques jours à New York et en a profité pour établir au nom des Archives gaies du Québec des contacts avec des organismes LGBTQ+ de la Grosse Pomme.

Il a notamment rencontré Lou McCarthy, directrice des Archives LGBTQ de New York. Il a aussi pris contact avec des gens du Lesbian, Gay, Bisexual & Transgender Community Center, généralement connu sous le nom de The Center.

Ces rencontres furent fructueuses et laissent présager des projets dans le futur.





À la suite du succès de l’exposition des photos de Robert Laliberté à l’Écomusée du fier monde, on a décidé d’en continuer la vente en exposant les œuvres photographiques qui reste à vendre au local des Archives gaies du Québec.

Si cela vous intéresse, vous pouvez prendre rendez-vous avec Pierre Pilotte par courriel à pierre.pilotte27@gmail.com

Nous remercions Robert Laliberté pour ce généreux don dans le cadre de notre campagne de financement 2022.

Le mois d’octobre a été riche en évènements ! En effet, le mercredi 26 octobre avait lieu à la bibliothèque McLennan de l’Université McGill le vernissage de l’exposition sur le militantisme LGBTQ+ étudiant et professoral au sein de cette université. Les Archives gaies du Québec, qui conservent plusieurs fonds d’organisations LGBTQ+ universitaires, ont prêté des affiches pour cette exposition. Plusieurs autres centres de documentation LGBTQ+ ont également collaboré à cette exposition, organisée par Dre Alex Ketchum, dont les Archives lesbiennes du Québec, les Archives de l’Université McGill, et Biblioqueer. Notre équipe était présente à la soirée pour dire quelques mots sur les Archives gaies du Québec

Le 16 octobre dernier, les Archives gaies du Québec ont reçu un petit groupe de bienfaiteurs afin de les remercier d’avoir financé l’encadrement d’une oeuvre photographique de très grandes dimensions intitulée Je m’ouvre au matin comme l’éveil / Et pourtant j’ai le regard figé sur la fin qui a été donnée par André Landry. L’œuvre représente André Landry accompagné de son conjoint Alain Bouchard, peu de temps avant la mort de ce dernier des suites du sida. La soirée a rassemblé quelques membres des Archives gaies du Québec et quatre amis d’André et d’Alain, qui se rencontraient au début des années 1990. De touchantes retrouvailles.

Pour plus de détails sur la photo en question, nous vous référons à l’article de Bernard Mulaire, proche ami d’André Landry, en page 5 du no 31 de L’Archigai.

Avait lieu le 21 octobre dernier à l’Écomusée du fier monde le vernissage d’une exposition d’un grand photographe montréalais, Robert Laliberté.

Cet évènement fut l’occasion de célébrer la carrière de ce prolifique et talentueux photographe, qui a annoncé lors de la soirée qu’il fera don de l’ensemble de ses archives photographiques aux Archives gaies du Québec. Il s’agit de près de 45 ans de travail, constitué de plus de 200 000 négatifs, de planches contacts, diapositives, et tirages.

L’évènement marquait également le lancement officiel de la campagne de financement annuelle des Archives gaies du Québec. Cette année, l’œuvre À fleur de peau (2011) de Robert Laliberté sera le prix du tirage. Nos plus sincères félicitations et remerciements à ce généreux donateur.

Le 29 octobre prochain, joignez-vous aux Archives gaies du Québec pour un atelier d’édition Wikipédia. Cet atelier, destiné tant aux novices qu’aux Wikipédien.nes d’expérience, fournira aux participantes et participants outils et documentation nécessaire à l’enrichissement des pages de Wikipédia liées à l’histoire LGBTQ2S+ québécoise.

L’évènement sera animé par Michael David Miller, wikipédien et bibliothécaire, aidé par Simone Beaudry-Pilotte, archiviste aux Archives gaies du Québec (AGQ). Des sujets vous seront proposés, inspirés des fonds et collections des AGQ qui seront accessibles lors de l’atelier.

L’évènement est gratuit, dans le cadre du cycle de conférences Disrupting Disruptions: Feminist and Accessible Publishing, Communications, and Technology. Apportez votre ordinateur. L’atelier se tiendra en personne et en français au local des AGQ.

  INSCRIVEZ-VOUS ICI

OÙ : Archives gaies du Québec
1000, rue Atateken, bureau 201-A
Montréal (Québec) H2L 3K5

QUAND : le samedi 29 octobre 2022, de 13h à 16h

Photo: Glenn Craig.

Cet été, les Archives gaies du Québec ont eu la chance d’accueillir cinq acquisitions d’importance.

En juin, nous avons reçu les archives de Glenn Craig, photographe. Cet ensemble de photos documente plusieurs soirées de spectacles ayant mis en vedette de nombreux artistes notamment transgenres, travestis, personnificateurs, danseurs, danseuses s’était produits au PJ’s Cabaret de Montréal, entre 1978 et 1980.

En août, les Archives gaies du Québec ont acquis un fonds d’archives de Claude Guillet. Celui-ci a œuvré en tant que photographe et graphiste pour la Fondation Émergence et pour Gai Écoute. Ses archives nous informent des campagnes publicitaires, publications, et événements pour ces organismes. En août également, nous avons reçu les archives de Gilbert Émond, témoignant de sa carrière universitaire consacrée à l’enseignement et à la recherche sur la communauté homosexuelle, la prévention du sida, et l’homophobie. 

Finalement, à la fin de l’été, les Archives gaies du Québec ont fait l’acquisition des archives d’Alan Wong. Ces archives témoignent de son implication au sein de nombreux organismes et événement LGBTQ2S+ des communautés des personnes autochtones, noires et de couleur, soit GLAM (LGBTQ Asians of/Asiatiques de Montréal), Qouleur, et Ethnoculture, et Coalition MultiMundo.

Soyez aux aguets lors de vos promenades dans le village ou dans le centre-ville : on y trouve des panneaux informatifs sur des lieux marquants pour les communautés 2SLGBTQI+ de Montréal. 

Des visites guidées de ces lieux sont offertes gratuitement, à pied ou en autocar jusqu’au 6 novembre 2022. Du Café Cléopâtre à La Paryse, en passant par les Outgames et la Chapelle de l’espoir, découvrez des endroits intéressants et souvent méconnus de notre ville.

Cette exposition urbaine qui en est à sa seconde version a été élaborée à partir des collections des Archives gaies du Québec en partenariat avec Fierté Montréal et les guides touristiques Spade & Palacio.

Visites à pied jusqu’au 5 novembre 2022

Tous les vendredis et samedis de 18 h à 20 h (français)
place du Village (angle Wolfe et Sainte-Catherine).

Réservation en ligne à cette adresse

Visites en autocar jusqu’au 6 novembre 2022

Tous les dimanches de 10 h à 12 h (français)
Départ de la place Émile-Gamelin (angle Ste-Catherie/St-Hubert)

Réservation en ligne à cette adresse

Jusqu’à la fin de l’année 2022, les Archives gaies du Québec encadreront un projet de capsules temporelles visant à commémorer les récits du vécu avec le VIH/sida.

Sous l’initiative de Denis Cormier-Piché, ce projet invite les personnes vivant avec le VIH/sida, ou bien ayant été témoin de cette maladie dans leur vie, à soumettre une capsule anonyme pouvant contenir le récit, photos, images, dessins ou poèmes. Tout élément pouvant aider à comprendre ce que la personne participante a vécu et les répercussions du VIH/sida dans sa vie de tous les jours.

Les capsules peuvent être acheminées dans une enveloppe standard no. 10 aux Archives gaies du Québec en main propre ou par la poste. Un formulaire de consentement et un accusé de réception sera remis aux personnes participantes. Les capsules seront conservées à nos locaux et leur contenu sera dévoilé en 2047.

Bénévole aux Archives gaies du Québec de 2016 à 2020, Alexis Lemieux a conçu à partir des archives de la Cinémathèque québécoise une exposition sur Pier Paolo Pasolini et ses brefs séjours à Montréal dans les années 1960. Il s’agit d’une production du Laboratoire sur les pratiques audiovisuelles documentaires (labdoc) de l’UQÀM, en collaboration avec la Cinémathèque québécoise. Cette production s’inscrit dans le cadre du colloque sur Pasolini qui aura lieu du 28 au 30 septembre à Montréal et le 1er octobre à Ottawa. La programmation, intitulée Dialogues avec Pasolini, présente quelques titres de l’œuvre du cinéaste italien à la Cinémathèque.  

L’exposition, qui est déjà en cours, sera présentée jusqu’au dimanche 23 octobre 2022, dans le hall de la Cinémathèque québécoise.  

Une première visite commentée par Alexis Lemieux est prévue le samedi 24 septembre, à compter de 17 h 30. Suivra une projection du film de Pier Paolo Pasolini, Teorema (1968), à 18 h 30.  

Marion Daigle se joint à l’équipe des Archives gaies du Québec pour les six prochains mois grâce à une subvention salariale d’Emploi Québec. Marion aidera le personnel en place qui est présentement débordé. Multitâche et efficace, sa présence sera un précieux atout pour l’équipe.

Marion vient d’obtenir un baccalauréat en art dramatique (concentration interprétation) à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM après avoir obtenu à l’Université McGill un baccalauréat en études féministes et en études autochtones.

Bienvenue parmi nous Marion !

Photo: Jean Logan.

Après deux années d’absence, Fierté Montréal a repris en grand le flambeau et tenu deux journées communautaires le vendredi 5 août et le samedi 6 août.

Les Archives gaies du Québec y ont participé. Malgré la chaleur caniculaire, la foule était nombreuse et très enthousiaste.

Comme d’habitude, au stand des Archives gaies du Québec, situé cette année à l’angle des rues Saint-Timothée et Sainte-Catherine, on a distribué des cartes postales et des copies de L’Archigai à des personnes de tous les continents en plus de répondre à toutes leurs questions. On en profité pour les inviter à visiter notre exposition LE SIDA EN AFFICHES à notre local.

Photo: Clémence Harter.

Au départ, l’exposition LE SIDA EN AFFICHES se voulait un rappel historique de l’ampleur de la lutte contre le sida à partir de notre imposante collection d’affiches sur le sida. Cela s’insérait très bien dans le cadre de la 24e Conférence internationale sur le sida qui s’est tenue à Montréal du 29 juillet au 2 août 2022 au Palais des Congrès.

Cette exposition, tenue au local des Archives gaies du Québec, a bénéficié de l’appui financier de Fierté Montréal afin de l’inscrire dans la programmation des célébrations de la semaine de la Fierté. L’évènement a également reçu le soutien du magazine Fugues et de la Caisse Desjardins du Quartier-Latin. Du 1er au 7 août, plus de deux cents personnes sont venues voir la trentaine d’affiches exposées qui provenaient de tous les continents. Ces gens venaient majoritairement de l’extérieur de Montréal, parfois d’aussi loin que l’Inde, l’Amérique du Sud ou l’Australie. Évidemment, beaucoup de Québécois, de Canadiens anglais et d’Américains et de Montréalais surtout anglophones !

En résumé, ce fut un succès comme en témoignent les remerciements chaleureux que nous avons reçus pour souligner la qualité de l’accueil et l’originalité de l’exposition.