Nouvelles

« L’Histoire des Magazines Gais au Québec » par Jean-Pierre Fortin : Dans ce montage vidéo réunissant une entrevue avec Ross Higgins et des images d’une centaine de magazines LGBTQ+ québécois disponibles aux Archives gaies du Québec, Jean-Pierre Fortin offre un portrait à la fois historique et ludique des publications LGBTQ+ québécoises d’hier à aujourd’hui.

Ferrin Evans termine présentement à l’Université Concordia un baccalauréal en études cinématographiques avec une mineure en sexualité. Depuis dix ans, il travaille comme bénévole au Mix New York Queer Experimental Festival dont les deux dernières à titre de curateur. Pendant son stage aux Archives gaies du Québec, il travaille au catalogage et au classement des vidéos et des films. Sa prochaine tâche consistera à numériser l’importante collection de vidéos traitant du VIH/sida, en souhaitant que cette expérience enrichissante lui servira dans ses projets d’entreprendre des études supérieurs en archivistique et conservation du patrimoine.

Le mardi 28 novembre 2017, le gouvernement du Canada représenté par son premier ministre Justin Trudeau, faisait des excuses officielles aux milliers de Canadiens et de Canadiennes qui ont été emprisonnés, privés d’un emploi ou harcelés, jusque dans les années 1990, en raison de leur orientation sexuelle. Un exemple à suivre par d’autres pays pour la reconnaissance des droits des communautés LGBTQ+.

Depuis l’été 2015, l’archiviste Denis Lessard est à l’emploi des AGQ. Il a d’abord été engagé pour réaliser un survol des fonds d’archives conservés aux AGQ, dans le but d’établir des priorités et de proposer des recommandations quant au traitement et à la préservation des fonds. Depuis décembre 2015, il a traité une quinzaine de fonds d’archives des AGQ selon les normes archivistiques, en remplaçant notamment les chemises et les contenants par du matériel de conservation sans résidus acides, et en créant des structures de classification, de même qu’un inventaire des fonds, qui facilitent le repérage des documents et la recherche. Les fonds traités à ce jour comprennent le fonds du Groupe Homosexuel d’Action Politique (GHAP), la Librairie Androgyne, le Groupe Gai de l’Université Laval (GGUL), le groupe juif gai Naches, le fonds de l’artiste et scénographe Peter Flinsch, le fonds Bernard Courte et celui de l’Association pour les droits des gai(e)s du Québec.

Le dimanche 19 novembre dernier, John Banks, bénévole de longue date aux Archives gaies du Québec, fut invité à parler de sa relation de travail avec Marlene Dietrich, lors de la projection du film Blue Angel (L'Ange bleu). L’invitation avait été faite par M. Philippe Spurrell, directeur du Cinéclub Film Society. La projection du film Blue Angel a eu lieu dans une salle du Pavillon des arts de l’Université Concordia devant plus de 80 personnes. John Banks en a profité pour dire qu’il était bénévole aux Archives gaies du Québec depuis plusieurs années et que sa correspondance avec madame Dietrich y était déposée. Pierre Pilotte, le coordonnateur de l’organisme, accompagnait M. Banks. Ils en ont profité pour faire la distribution du dépliant. Lors de sa présentation, M. Spurrell a glissé quelques mots sur les Archives gaies du Québec et les a remerciées pour leur participation à cet évènement. Nous le remercions pour son invitation et son accueil chaleureux.

La Mel Hoppenheim School of Cinema, Concordia University Interdisciplinary Studies in Sexuality and Queer Database Canada-Québec en collaboration avec les Archives gaies du Québec présentent une conférence en anglais de Lucas Hilderbrand sur l’histoire des bars gais aux États-Unis depuis Stonewall. L’évènement aura lieu le jeudi 23 novembre à 18h30 au Bar Stock, 1171 rue Ste-Catherine Est à Montréal. De Chicago à Kansas City, de New York à Atlanta, Lucas Hilderbrand donnera des conférences sur l’histoire complexe des bars gays aux États-Unis après 1969. Tout en donnant au public montréalais un aperçu de son prochain livre, The Bars Are Ours : The Culture of Gay Bars in the U.S. Since Stonewall, il abordera une variété de sujets, dont les lois sur le sexe, les scènes de cuir et de travelo, l’épidémie du sida et les coalitions politiques. Lucas Hilderbrand (Ph. D., études en cinéma, NYU) donne des cours sur le cinéma et les médias, et les études visuelles et queers à l’Université de la Californie (Irvine). Auteur du livre couronné de succès Inherent Vice (2009) et de la monographie Paris is Burning (2013) sur les films queers classiques, il a aussi écrit sur la contrefaçon de vidéocassettes, la formation progressive de l’identité queer et le caractère équivoque du documentaire expérimental.

Le 25 octobre dernier, Vincent Warren, (1938-2017) un grand ami et donateur des Archives gaies du Québec, nous a quittés. Il fut un danseur emblématique des Grands Ballets Canadiens de 1961 à 1979, qui incarnait la beauté, la grâce et la sensualité. Il a beaucoup contribué à l’essor de la collection de la Bibliothèque de la danse qui porte aujourd’hui son nom (http://bibliodanse.ca). Adieu Vincent et merci.

Le 19 août dernier, des membres du conseil d’administration des Archives gaies du Québec et des bénévoles ont participé à la Journée communautaire de Fierté Montréal. Ils ont ainsi pu avoir des échanges fructueux avec plusieurs visiteurs et distribuer près de 700 dépliants sur l’organisme.   Le samedi 2 septembre, trois membres des AGQ se sont rendus pour la première fois à Québec pour participer à la Journée communautaire de Fierté Arc-en-ciel. L’accueil fut sympathique et les échanges avec le public ont été des plus intéressants. On y a distribué beaucoup de dépliants et de copies de L’Archigai.
Ross Higgins, Pierre Pilotte et Iain Blair. lors de la journée communautaire de la Fête Arc-en-ciel de Québec à l’été 2017.

Jusqu’au 20 août 2017, l’organisme a participé à l’exposition Les cabinets de curiosités LGBTQ+ organisée par le CIAC-Centre international d’art contemporain de Montréal. Le 16 août dernier avait lieu une soirée pour mettre fin à une campagne de financement des Archives gaies du Québec L’évènement s’est déroulé conjointement avec l’exposition Les cabinets de curiosités LGBTQ+, en présence d’une centaine d’amis des Archives, dont plusieurs donateurs et donatrices, y compris Hélène Laverdière, députée fédérale de Laurier-Sainte-Marie et Manon Massé, députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques à Québec. Les animateurs de la soirée étaient Jacques Prince, cofondateur de l’organisme et président du conseil d’administration, et Pierre Pilotte, coordonnateur aux Archives gaies du Québec. Jean-Paul Daoust, poète et porte-parole de l’évènement, a récité quelques poèmes. Puis ont suivi quelques tirages dont des livres sur l’artiste Peter Flinsch offerts par l’auteur, Ross Higgins, cofondateur des Archives gaies du Québec. Ont aussi été tirés plusieurs paires de billets offerts par le Musée des beaux-arts de Montréal. Finalement, c’est Jean-Jacques Ringuette, un des artistes donateurs avec Evergon, qui a procédé au tirage de l’oeuvre d’une valeur de 2 000 $ qui a été gagnée par Mme Selma Bryant-Fournier. Un gros merci à tout le monde. [gallery columns="4" link="file" ids="705,706,707,708"]