Quoi de neuf

L’année 1967 a été mémorable pour la ville de Montréal. L’Expo a eu un impact sur tous les aspects de la ville. Ainsi, le 3 juillet 1967, Lorne Haliday et André Laflamme ont ouvert rue Drummond  à Montréal un bar nommé Le Taureau d’Or, entre la rue Sainte-Catherine et le boulevard de Maisonneuve. À ses débuts, il a connu une forte popularité. Malheureusement, après l’Expo, la clientèle a beaucoup diminué. C’est à partir de ce moment que le bar est devenu un lieu de rencontre pour les gais. En 1968, il était LE bar «gai» où il fallait aller. Même en plein hiver, les clients devaient bien souvent attendre en file à l’extérieur pour pouvoir y entrer. Les Archives possèdent maintenant le grand écusson de cuivre du Taureau d’Or représentant un minotaure. La plaque circulaire de couleur bronze est maintenant accrochée au mur des Archives à l’entrée. Nous remercions M. Sarakinis pour le don de cette oeuvre d’André Laflamme.

L’insigne du Taureau d’Or. Photo: Fabien Galipeau

Les Archives gaies du Québec vous invitent chaleureusement à une soirée spéciale le lundi 28 octobre prochain à 19 h au Cinema Politica Concordia où seront projetés les films documentaires THE ARCHIVETTES et Eye on the Guy. L’évènement est coprésenté évidemment par les Archives gaies du Québec, et aussi par les Archives lesbiennes du Québec, le Groupe Intervention Vidéo et Queer Media Database Canada. Une courte discussion suivra.

THE ARCHIVETTES, réalisé en 2018 par Megan Rossman, porte sur les Lesbian Herstory Archives de New York. Pour sa part, le documentaire Eye on the Guy nous fait découvrir le photographe montréalais Alan B. Stone. Il a été réalisé en 2006 par Philip Lewis et Jean-François Monette.

Le Cinema Politica Concordia est situé à l’Université Concordia au 1455 boulevard de Maisonneuve Ouest (plus précisément au pavillon Henry F. Hall) au local H110.

Pour plus d’informations à propos de cette soirée cinéma, nous vous invitons à consulter la page web du Cinema Politica Concordia : https://www.cinemapolitica.org/screening/concordia/archivettes

Simone Beaudry-Pilotte a été engagée dans le cadre d’un emploi étudiant cet été en tant que coordonnatrice adjointe. Elle a réalisé deux documentaires, l’un portant sur Chloé Viau et l’autre sur John Banks. Ces vidéos seront disponibles sous peu sur notre site web. Elle a également participé au montage de l’exposition « Histoires des communautés LGBTQ2S+ du Québec » au Cinéma du Parc.

Nous remercions Emploi et Développement social Canada qui a permis l’embauche de cette jeune stagiaire talentueuse. Évidemment, nous remercions aussi Simone et lui souhaitons du succès dans ses études et ses projets à venir.

En août dernier, un nouveau prix a été créé en l’honneur de notre grand ami et fidèle bénévole, John Banks. Il porte son nom et sera décerné aux personnes qui ont contribué dans le milieu LGBTQ+ à l’avancement et à la reconnaissance des droits de nos communautés. Ce prix sera attribué par Fierté Montréal afin de commémorer l’engagement indéfectible de M. Banks qui, tout au long de sa vie, s’est battu pour les droits des personnes LGBTQ+. Les Archives gaies du Québec sont fières de le compter parmi leurs bénévoles. M. Banks a évidemment été le premier récipiendaire de ce prix et c’est en présence de Justin Trudeau, premier ministre du Canada, qu’il l’a reçu. Nos plus chaleureuses félicitations à ce grand homme !

Crédit photo: Danny Godbout

Les Archives gaies du Québec ont organisé une soirée au Cinéma du Parc le 14 août dernier qui a été un franc succès. Louis Godbout y a présenté une conférence ayant pour titre : FOLLES CONTRE HONTEUSES : L’homosexuel efféminé face à son double viril dans l’histoire et dans la littérature. Par la suite, le film documentaire Guilda – Elle est bien dans ma peau a été projeté. Julien Cadieux, le réalisateur, est venu présenter son film et répondre aux questions du public. Cette soirée a également fourni une occasion aux gens de regarder notre exposition Histoires de nos communautés LGBTQ2S+.

Nous remercions les quelque 75 personnes qui ont assisté à la conférence et à la projection.
À Fierté Montréal, Louis Godbout, Julien Cadieux, Phare-Est Média et Fugues, nous exprimons toute notre reconnaissance pour leur soutien dans la réalisation de cette soirée !

Crédit: Pierre-Antoine Lemieux-Girard

Nous remercions MM. André Chénard, Claude Gosselin, Pierre Landry, Charles Lapointe, Gilles Legault et Pierre Pilotte, ainsi que le Fonds Diversité sexuelle-Laurent McCutcheon, Québecor, la Succession Frank W. Remiggi, et Fierté Montréal. C’est grâce à leur générosité que l’exposition Histoires des communautés LGBTQ2S+ du Québec a été réalisée.

Cette dernière a débuté au Cinéma du Parc le 1er août et prendra fin le 22 septembre 2019. Nous profitons de l’occasion pour vous inviter à venir la visiter et à assister à la conférence suivie d’une projection le mercredi soir 14 août au Cinéma du Parc. Le conférencier, M. Louis Godbout, se penchera sur la perception négative que les homosexuels « virils » entretiennent à l’égard des gais efféminés. La projection du documentaire GUILDA – Elle est bien dans ma peau aura lieu à la suite de la conférence.

Nous remercions tous nos donateurs et toutes nos donatrices.

Crédit Photo: Simone Beaudry-Pilotte

69 POSITIONS :

PORTER TÉMOIGNAGE / OUR VANISHING

MAI, 3680, rue Jeanne-Mance, Montréal (QC) H2X 2K5

8-24 août 2019

Depuis 1969, la sodomie n’est plus qualifiée d’acte criminel au Canada, suite à une abrogation de lois traitant, entre autres, de la contraception, du contrôle des armes, et du jeu. Un rapport sexuel anal ne comportera plus, désormais, la peine de 14 ans de prison (durée de la peine prévue autrefois) s’il n’arrive qu’en privé et entre deux personnes seulement.

Les nouveaux horizons définis par cette modification au Code criminel seront caractérisés de binaires rigides entre l’espace public et l’espace privé. Ainsi, le gouvernement ouvrira la porte de la chambre à coucher d’une partie de la population aux contraintes de l’homonormativité conformiste. Cependant, les communautés 2LGBTQ résisteront aux idéologies du progrès et de l’assimilation grâce à leur brillante expression collective.

Portrait divers de la vie queer un demi-siècle après ce moment charnier, l’exposition Porter témoignage propose de manière lucide, critique, et ludique des œuvres et documents extraits des archives de Vidéographe, VIVO Media Arts, ARTEXTE, des Archives gaies du Québec, des ArQuives (Toronto) ainsi que de la collection du Front de Libération Homosexuelle – juxtaposés aux voltiges d’artistes contemporains tels Hazel Meyer, David Widgington et Projets Hybris.

Évènement Facebook:  https://www.facebook.com/events/494781777944508/

Vernissage : jeudi 8 août, 18h-21h

Visite commentée avec le commissaire Jamie Ross : samedi 10 août, 14h-15h

Dans le cadre des célébrations de Fierté Montréal 2019, les Archives gaies du Québec présentent au Cinéma du Parc une exposition qui aura lieu du 1er août au 22 septembre 2019 ainsi qu’une conférence et la projection d’un documentaire le 14 août. L’exposition comporte huit tableaux et a pour titre « Histoires des communautés LGBTQ2S du Québec ». Elle a pour but de faire un rapide survol historique de la diversité sexuelle québécoise. La conférence du 14 août sera donnée par Louis Godbout, ancien bénévole aux Archives gaies du Québec pendant de nombreuses années. Elle aura pour sujet la perception négative des homosexuels « efféminés » par les homosexuels « virils », de même que le rôle que ces « fofolles » ont joué dans l’évolution de la visibilité et de la libération homosexuelle. Une projection du documentaire Guilda – Elle est bien dans ma peau du réalisateur et scénariste Julien Cadieux suivra la conférence.

Nous remercions Fierté Montréal pour son appui financier, le Cinéma du Parc, le magazine Fugues, la succession Frank W. Remiggi, Phare-Est Média et nos fidèles donateurs et donatrices.

Voici une belle occasion pour en apprendre plus sur notre histoire commune! On vous attend en grand nombre!

L’Assemblée générale annuelle des Archives gaies du Québec s’est tenue le mercredi 10 juillet. Un bilan des ressources humaines, des activités de diffusion et de promotion ainsi que les états financiers ont été présentés lors de cette réunion. Grâce aux nombreux et nombreuses bénévoles, aux employés et aux stagiaires, les AGQ ont connu une excellente année. Le Conseil d’administration compte maintenant deux nouveaux membres. Nous souhaitons la bienvenue à Virginie Jourdain et Albe Guiral élues comme conseillères !

Nous remercions également tous les donateurs et les donatrices sans lesquels rien de tout cela ne serait possible !

" Le nouveau Conseil d’administration des AGQ. Crédit photo: Michel Bazinet

Depuis le printemps, les Archives gaies du Québec ont accueilli des artistes en vue de l’exposition intitulée LA PRÉSENCE DE L’ABSENCE au centre Never Apart. Proposée par Virginie Jourdain et Véronique Boilard (et avec le soutien de Kimura Byol-Nathalie Lemoine), cette exposition met en évidence la mémoire affective LGBTQ+ en insistant sur les trous, les silences et les oublis caractéristiques des histoires LGBTQ+.
Source d’inspiration principale, nos archives ont été utilisées par ces onze artistes afin de créer des œuvres totalement originales. Le vernissage de cette exposition a eu lieu le 11 juillet et c’est avec grand plaisir que plusieurs membres des AGQ étaient présents afin d’admirer le fruit de leur travail. Une belle activité à noter sur vos agendas pour cet été!

LA PRÉSENCE DE L’ABSENCE du 11 juillet au 28 septembre 2019
Artistes :
Eloisa Aquino et Jenny Lin
Jen Leigh Fisher
Raphaële Frigon
Danny Gaudreault
Lamathilde
Soleil Launière
Kinga Michalska
Candace Mooers
François Lalumière et Andrew Tay
Florence Yee

Never Apart
7049, rue Saint–Urbain
Montréal (Québec)
neverapart.com

Laurent McCutcheon (1942-2019)

C’est avec beaucoup de tristesse que les Archives gaies du Québec ont appris le récent décès de Laurent McCutcheon, grand ami, bénévole et donateur des Archives, qui luttait contre le cancer depuis décembre 2016. M. McCutcheon a milité pendant plus de 35 ans pour les droits LGBT+, s’étant notamment impliqué au sein de l’Association pour les droits des gais et lesbiennes du Québec (ADGLQ), de Gai Écoute et en tant que vice-président de l’Association québécoise pour le droit de mourir dans la dignité. Il a également fondé la Fondation Émergence, très bel organisme qui fait la promotion de l’éducation sur les réalités LGBT+. Il laisse dans le deuil son conjoint, Pierre Sheridan, sa famille et ses nombreux amis et amies.

Cet été, Simone Beaudry-Pilotte se joindra à l’équipe des Archives gaies du Québec dans le cadre d’un emploi étudiant. Elle est diplômée en arts plastiques et en cinéma de l’Université Concordia, et poursuit présentement des études en gestion des documents et des archives à l’UQÀM. Elle travaillera à la mise en place de l’exposition Histoires des communautés LGBTQ+ au Cinéma du Parc qui débutera le 1er août prochain pendant les célébrations de Fierté Montréal pour se prolonger jusqu’au 22 septembre 2019. Parallèlement, elle réalisera deux nouveaux documentaires qui seront ensuite diffusés sur le site Web des AGQ. Bienvenue parmi nous !

 

Le 19 juin dernier, environ 80 personnes ont assisté à une conférence d’Antoine Idier au Goethe-Institut à Montréal. La soirée était animée par Monique Giroux.  M. Idier est l’auteur du livre Archives des mouvements LGBT+ : Une histoire des luttes de 1890 à nos jours portant sur les archives LGBT+ de France. Avant la conférence, Jonathan Dorey, archiviste, professeur, traducteur et bénévole aux AGQ, a présenté un court exposé sur les Archives gaies du Québec afin d’en décrire le parcours et d’exposer les défis auxquels l’organisme doit faire face actuellement. La soirée a connu un franc succès et nous en profitons pour remercier nos partenaires sans lesquels cela n’aurait pu être possible : La Fondation Jasmin Roy /Sophie Desmarais,le Consulat général de France à Québec et bien évidemment, le Goethe-Institut.

Le 30 mai dernier, dans le cadre des célébrations de son 15e anniversaire, la Chambre de commerce LGBT du Québec a décerné à John Banks, en présence de près de 500 personnes des milieux politiques, financiers, culturels et communautaires, une médaille afin de souligner ses cinquante années de militantisme et de bénévolat auprès des organismes communautaires LGBTQ. John Banks, un bénévole de longue date aux Archives gaies du Québec, était accompagné par Pierre Pilotte, coordonnateur des Archives gaies du Québec. Notons que 14 autres personnes ont également été honorées à cette soirée.

Encore une fois, toutes nos félicitations à John Banks pour cet honneur bien mérité.

John Banks et Yves Lafontaine, directeur et rédacteur en chef du magazine FUGUES. Crédit photo: Claude Gosselin

Les Archives gaies du Québec ont dans leur équipe un nouveau stagiaire depuis la fin du mois d’avril et ce, jusqu’à la fin juillet. Il s’agit de Fabien Galipeau, un jeune étudiant terminant sa maîtrise à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal. Fabien a également un baccalauréat en littératures de langue française de cette même université. Dans le cadre de son stage, il se concentrera majoritairement sur le travail archivistique et il procède actuellement au traitement de certains fonds. Ainsi, il apportera sa contribution aux activités des AGQ durant la période estivale à venir.

Crédit photo: Fabien Galipeau