Nouvelles

Il est maintenant possible de faire des dons en ligne sur le site des Archives gaies du Québec.

C’est simple. Cliquez d’abord sur l’onglet FAIRE UN DON, puis cliquez sur FAIRE UN DON AVEC CANADON, inscrivez ensuite le montant. Il est possible également de faire des dons mensuels.

CANADON vous fera parvenir un reçu pour fins fiscales.

Les membres du Conseil d’administration et les bénévoles des Archives gaies du Québec remercient d’avance les donatrices et les donateurs.

Année après année, les collections des Archives gaies du Québec s’enrichissent grâce aux dons de documents, de photos et d’objets faits par des gens de la communauté LGBTQ+. Pour l’instant, nos collections sur les lieux de rencontre du passé tels les bars, les discothèques, les restaurants, les saunas, les parcs, les hôtels de passe, et autres, sont moins bien garnies. Qu’il s’agisse d’objets promotionnels (cartons d’allumettes, cendriers, macarons, vêtements, etc.), de photos de l’intérieur ou de l’extérieur de ces lieux, d’affiches, de films, ou de documents papier (menus, invitations, annonces, etc.), ne les jetez surtout pas. Donnez-les aux Archives pour qu’ils gardent vivants notre passé auprès des générations futures. Les documents concernant les lesbiennes sont tout particulièrement les bienvenus. Tout sera conservé en respectant vos consignes de discrétion et d’anonymat. Il y a encore trop de trésors qui finissent à la poubelle. Si nous voulons que notre histoire perdurent, il faut en préserver précieusement tous les témoignages.

Les membres du Conseil d’administration et les bénévoles des Archives gaies du Québec remercient le réalisateur du documentaire Montréal, mon amour, mon histoire, Paul Carvalho, d’avoir généreusement accepté que nous mettions en ligne la séquence avec John Banks et Ross Higgins.

Centre-ville : L’âge des lumières souligne les batailles menées à Montréal : la lutte contre la prostitution et les maisons de jeu et la communauté gaie face à la répression.

Centre-ville : L’âge des lumières, du coffret Montréal, mon amour, mon histoire
Réalisé par : Paul Carvalho
Produit par : Les Films Perception Inc. ©2015

http://www.paulcarvalhofilms.com/centre-ville.html
http://www.paulcarvalhofilms.com/filmographie-centre-ville.html

Depuis quelques mois, Pierre Pilotte est coordonnateur aux Archives gaies du Québec. Ayant travaillé pendant trois décennies dans le milieu culturel à titre de directeur des communications, il travaille maintenant depuis quelques années dans le milieu communautaire. Il a siégé aux conseils d’administration de RÉZO et du Portail VIH sida du Québec, tout en y travaillant également. En tant que coordonnateur aux Archives gaies du Québec, Pierre Pilotte fait la recherche de financement et développe des activités de promotion et de communications conjointement avec les membres du Conseil d’administration. (Photo : Oz Yilmaz)

Les membres du Conseil d’administration et les bénévoles des Archives gaies du Québec remercient toutes les donatrices et tous les donateurs qui ont participé généreusement à la campagne de financement 2017. Notre objectif a été dépassé et les sommes recueillies permettront de mener à terme certains projets déjà en marche. Vous remarquerez d’ailleurs le tout nouveau site web des Archives réalisé grâce à vos dons. Un gros MERCI à toutes et à tous et encore une fois Bonne Année.

Les membres du Conseil d’administration et les bénévoles des Archives gaies du Québec, offrent leurs plus sincères condoléances à Jacques Prince qui vient de perdre son conjoint, Raoul Fortin, des suites d’un cancer. Jacques Prince est le président du Conseil d’administration et l’un des fondateurs des Archives gaies du Québec. Raoul laisse dans le deuil plusieurs parents et de nombreux amis. Repose en paix cher Raoul.

Le court métrage d’animation In a Heartbeat a été écrit, coproduit et réalisé par Esteban Bravo et Beth David. Il s’agit d’un des tout premiers dessins animés sur l’amour homosexuel. Lors de la Soirée MAMMOUTH à Télé-Québec, les coproducteurs ont reçu le prix pour le geste le plus inspirant à l’étranger. In a Heartbeat est en nomination aux Oscars 2018 dans une des catégories.

Le 15 décembre 2017 avait lieu la première édition de MAMMOUTH sur les ondes de Télé-Québec. Cette soirée faite par et pour les jeunes de toutes les régions du Québec consistait à sélectionner vingt actions inspirantes, motivantes ou donnant envie de changer le monde. Les inscriptions étaient ouvertes à tout le monde. Parmi les actions inspirantes, soulignons-en trois qui ont un lien avec les communautés LGBTQ+ soit par l’auteur, soit par le sujet : celle de Gabrielle Boulianne-Tremblay, comédienne transgenre connue du public québécois; une autre de Xavier Dolan, acteur et réalisateur, gagnant de plusieurs prix à travers le monde et une dernière de Yan England, réalisateur du film 1:54 sur l’intimidation, distribué dans plusieurs pays. De plus, pendant la diffusion de l’émission, nous avons pu voir une entrevue avec une jeune transgenre. Nous félicitons Télé-Québec pour cette initiative.

http://mammouth.telequebec.tv/gestes-inspirants

« L’Histoire des Magazines Gais au Québec » par Jean-Pierre Fortin : Dans ce montage vidéo réunissant une entrevue avec Ross Higgins et des images d’une centaine de magazines LGBTQ+ québécois disponibles aux Archives gaies du Québec, Jean-Pierre Fortin offre un portrait à la fois historique et ludique des publications LGBTQ+ québécoises d’hier à aujourd’hui.

Ferrin Evans termine présentement à l’Université Concordia un baccalauréal en études cinématographiques avec une mineure en sexualité. Depuis dix ans, il travaille comme bénévole au Mix New York Queer Experimental Festival dont les deux dernières à titre de curateur. Pendant son stage aux Archives gaies du Québec, il travaille au catalogage et au classement des vidéos et des films. Sa prochaine tâche consistera à numériser l’importante collection de vidéos traitant du VIH/sida, en souhaitant que cette expérience enrichissante lui servira dans ses projets d’entreprendre des études supérieurs en archivistique et conservation du patrimoine.

Le mardi 28 novembre 2017, le gouvernement du Canada représenté par son premier ministre Justin Trudeau, faisait des excuses officielles aux milliers de Canadiens et de Canadiennes qui ont été emprisonnés, privés d’un emploi ou harcelés, jusque dans les années 1990, en raison de leur orientation sexuelle. Un exemple à suivre par d’autres pays pour la reconnaissance des droits des communautés LGBTQ+.

Depuis l’été 2015, l’archiviste Denis Lessard est à l’emploi des AGQ. Il a d’abord été engagé pour réaliser un survol des fonds d’archives conservés aux AGQ, dans le but d’établir des priorités et de proposer des recommandations quant au traitement et à la préservation des fonds. Depuis décembre 2015, il a traité une quinzaine de fonds d’archives des AGQ selon les normes archivistiques, en remplaçant notamment les chemises et les contenants par du matériel de conservation sans résidus acides, et en créant des structures de classification, de même qu’un inventaire des fonds, qui facilitent le repérage des documents et la recherche. Les fonds traités à ce jour comprennent le fonds du Groupe Homosexuel d’Action Politique (GHAP), la Librairie Androgyne, le Groupe Gai de l’Université Laval (GGUL), le groupe juif gai Naches, le fonds de l’artiste et scénographe Peter Flinsch, le fonds Bernard Courte et celui de l’Association pour les droits des gai(e)s du Québec.

Le dimanche 19 novembre dernier, John Banks, bénévole de longue date aux Archives gaies du Québec, fut invité à parler de sa relation de travail avec Marlene Dietrich, lors de la projection du film Blue Angel (L’Ange bleu). L’invitation avait été faite par M. Philippe Spurrell, directeur du Cinéclub Film Society. La projection du film Blue Angel a eu lieu dans une salle du Pavillon des arts de l’Université Concordia devant plus de 80 personnes. John Banks en a profité pour dire qu’il était bénévole aux Archives gaies du Québec depuis plusieurs années et que sa correspondance avec madame Dietrich y était déposée. Pierre Pilotte, le coordonnateur de l’organisme, accompagnait M. Banks. Ils en ont profité pour faire la distribution du dépliant. Lors de sa présentation, M. Spurrell a glissé quelques mots sur les Archives gaies du Québec et les a remerciées pour leur participation à cet évènement. Nous le remercions pour son invitation et son accueil chaleureux.

La Mel Hoppenheim School of Cinema, Concordia University Interdisciplinary Studies in Sexuality and Queer Database Canada-Québec en collaboration avec les Archives gaies du Québec présentent une conférence en anglais de Lucas Hilderbrand sur l’histoire des bars gais aux États-Unis depuis Stonewall. L’évènement aura lieu le jeudi 23 novembre à 18h30 au Bar Stock, 1171 rue Ste-Catherine Est à Montréal.

De Chicago à Kansas City, de New York à Atlanta, Lucas Hilderbrand donnera des conférences sur l’histoire complexe des bars gays aux États-Unis après 1969. Tout en donnant au public montréalais un aperçu de son prochain livre, The Bars Are Ours : The Culture of Gay Bars in the U.S. Since Stonewall, il abordera une variété de sujets, dont les lois sur le sexe, les scènes de cuir et de travelo, l’épidémie du sida et les coalitions politiques.

Lucas Hilderbrand (Ph. D., études en cinéma, NYU) donne des cours sur le cinéma et les médias, et les études visuelles et queers à l’Université de la Californie (Irvine). Auteur du livre couronné de succès Inherent Vice (2009) et de la monographie Paris is Burning (2013) sur les films queers classiques, il a aussi écrit sur la contrefaçon de vidéocassettes, la formation progressive de l’identité queer et le caractère équivoque du documentaire expérimental.