Non classé


En juin dernier, les Archives gaies du Québec ont reçu un don particulier de Gaspare Borsellino, qui devint président du Gruppo Italiano Gay e Lesbico di Montreal (GIGL) en 1996 soit neuf mois après sa fondation. Il le restera jusqu’en 2001.

Ce groupe compta jusqu’à 70 membres dont près d’une vingtaine de femmes. Il cessa ses activités en 2006. Pendant une dizaine d’années, les membres de ce groupe ont accumulé une documentation diversifiée. En plus des nombreuses publications (revues, magazines, brochures, journaux, etc.), il y a plusieurs documents administratifs et ce qui est intéressant on en apprend beaucoup sur les activités de ce groupe. Il est rare de recevoir un don d’une communauté culturelle. La plupart des documents sont en français, car ce groupe était bien centré sur ce qui se passait à Montréal et aussi au Québec.

C’est un don qui vient enrichir nos collections.















Du 11 au 13 mai 2021, l’Art Libraries Society/North America (ARLIS/NA) tiendra son congrès annuel. Cette association professionnelle regroupe des bibliothécaires, des archivistes, des travailleurs et des travailleuses du domaine culturel et des spécialistes de l’information qui œuvrent dans divers milieux (bibliothèques, centres d’archives, musées, etc.). À chaque année, le congrès a lieu dans une ville nord-américaine différente. Cette année, en raison de la situation sanitaire actuelle, le congrès se déroulera en mode virtuel. Le thème du congrès sera « Convergences = Créativité + Collaboration ». Les Archives gaies du Québec et quelques-uns de leurs projets y seront présentés brièvement. Nous remercions Artexte d’avoir pensé à partager les fruits de notre travail durant cet événement! Pour en savoir plus sur ce congrès de même que sur les frais d’inscription, consultez cette page.

Les Archives gaies du Québec ont acquis récemment une œuvre protéiforme, faite de photographies et de textes littéraires, de Simon Émond et Michel Lemelin.

Se basant sur la révolution de la théorie copernicienne, la question du genre, du désir et de l’identité sexuelle est abordée comme une révolution actuelle nécessaire à notre vie en société. Rebâtir le ciel est un ouvrage collectif qui regroupe les textes de 32 personnes des communautés LGBTQ2S+ du Québec.

Ces textes traitent de divers sujets tels que la parentalité, le coming-out et la violence. On y revendique le droit d’aller au-delà des barrières de l’hétéronormativité de notre société binaire à laquelle nous sommes assujettis. Rebâtir le ciel est une très belle œuvre de réflexion et une initiative essentielle pour lutter contre les préjugés, la discrimination et l’oppression que tous les membres de nos communautés ont un jour vécus personnellement.

Pour en savoir plus, nous vous encourageons à consulter leur site web.