Bureau/Centre de documentation

1000, rue Atateken, bureau 201-A / Montréal (Québec) H2L 3K5

Qui sommes-nous

Fondées en 1983, les Archives gaies du Québec ont le mandat de recevoir, conserver et préserver tout document manuscrit, imprimé, visuel, sonore, et autres qui témoigneraient de l’histoire des communautés LGBTQ2S+ du Québec.

Notre mission

Les Archives gaies du Québec ont comme mission d’acquérir, de conserver et de diffuser tout document qui témoigne de l’histoire des associations et des individus LGBTQ2S+.

 

De promouvoir la diversité et l’inclusion des personnes LGBTQ2S+.

 

D’actualiser le contenu de ses collections sur tous les aspects de genre et de sexualité.

 

De promouvoir la recherche sur les minorités sexuelles et de genre et la reconnaissance de leurs riches contributions à l’histoire du Québec

Services offerts

Nous offrons essentiellement un service de référence. Nous aidons les chercheurs à préciser leur sujet; nous les orientons vers les meilleures sources possibles à l’intérieur de nos collections. Nous pouvons les référer à d’autres archives gaies et lesbiennes ou à des organismes susceptibles de leur trouver l’information dont nous ne disposons pas. Grâce à nos collections d’envergure internationale, nous pouvons répondre à des demandes concernant les gais et les lesbiennes d’un peu partout au monde.

 

Nous avons d’importantes collections de revues, de journaux, de coupures de presse, de livres, de vidéocassettes, d’affiches, de photos et de fonds d’archives.

Un rôle essentiel

En conservant des fonds d’archives et des collections et en organisant des activités de diffusion et en accueillant des chercheurs et de nombreux visiteurs, les Archives jouent un rôle essentiel de gardien de la mémoire et veillent à assurer le rayonnement de l’histoire des communautés LGBTQ2S+ d’ici et d’ailleurs.

  • Une exposition à venir (1 juin, 2022)
    Collection des Archives gaies du Québec

    Cet été, les Archives gaies du Québec participeront aux célébrations organisées par Fierté Montréal. Afin de souligner la 24e Conférence internationale sur le sida qui aura lieu à Montréal en juillet 2022, les Archives gaies du Québec mettront sur pied à partir de leurs collections une exposition dont le titre provisoire est VIHsibilité et militantisme : Histoire des luttes contre le VIH/sida au Québec .

    Ce projet est rendu possible grâce au soutien financier de Fierté Montréal. Cette année, les activités de Fierté Montréal s’étaleront tout au long de l’été, soit du 21 mai au 7 août afin d’effacer la morosité des deux dernières années. De plus, des activités seront financées par Fierté Montréal dans d’autres villes québécoises comme Val-d’Or, Saint-Hyacinthe, Chicoutimi, Magog et Sherbrooke, dans le but de rejoindre des personnes 2SLGBTQIA+ qui font face à des réalités et défis différents.

    Nous remercions Simon Gamache, directeur général de Fierté Montréal, et son équipe d’avoir sélectionné notre projet.

  • Bon voyage! (1 juin, 2022)
    © Association les amis d’Yves Navarre

    Dans le cadre d’un échange croisé France-Québec, les Archives gaies du Québec enverront trois personnes en France pour un séjour d’une quinzaine de jours en juin prochain.

    En effet, l’artiste Stephen Schofield, l’archiviste Simone Beaudry-Pilotte et le chercheur Jonathan Proulx-Guimond se rendront d’abord à Paris pour entrer en contact avec des organismes LGBTQ+, puis ils iront à la Médiathèque de Montpellier pour rencontrer les membres de l’association Les Amis d’Yves Navarre et consulter les archives de l’écrivain à partir desquelles ils élaboreront un corpus de recherches qui servira à monter une exposition à leur retour.

    Cet écrivain, militant homosexuel, vécut à Montréal pendant plus d’une année au début des année 1990. Il fut le récipiendaire du prix Goncourt (1980) et du prix Amic de l’Académie française (1992). Il est décédé à Paris en 1994.

    C’est grâce au travail bénévole du commissaire invité Claude Gosselin que ce projet a pu être mené à bon terme.

    Nous remercions le Ministère des relations internationales et de la francophonie du Québec pour son appui financier et LOJIQ (Les offices jeunesses internationaux du Québec) pour les billets d’avion de Simone et de Jonathan.

    Nous leur souhaitons un voyage fructueux et du beau temps !

  • Un arc-en-ciel virtuel au-dessus de nous ! (1 juin, 2022)

    Les Archives gaies du Québec ont le plaisir d’être partenaire du projet Polar Rainbow, une sculpture en réalité augmentée de l’artiste d’origine lettone Kristaps Ancāns, dans le cadre du Pride Month aux États-Unis qui se déroule du 1er au 30 juin 2022. Corina L. Apostol (Tallinn Art Hall) est la commissaire du projet.

    Le Polar Rainbow est un double arc-en-ciel virtuel s’étendant entre les pôles Nord et Sud tout au long du méridien 74° O – le méridien le plus peuplé des Amériques, qui traverse Times Square exactement à la rencontre de la 7th Avenue. Ancāns a créé Polar Rainbow pour soutenir les communautés persécutées, en faisant appel à des visions d’empathie, d’altruisme et de solidarité.

    La sculpture sera visible via l’application Polar Rainbow développée par l’artiste en étroite collaboration avec Platvorm, un studio de visualisation de données basé à Tallinn, en Estonie.

    L’application est téléchargeable sur le site web de Time Square Arts et permet de prendre des photos devant l’arc-en-ciel et d’envoyer des cartes postales numériques personnalisées en utilisant le hashtag #polarrainbow.

    Polar Rainbow a invité des partenaires issus de diverses organisations et communautés internationales afin de rejoindre des personnes géographiquement situées à New York et le long de la ligne méridienne 74° O d’où l’arc-en-ciel sera visible, notamment par les Archives gaies du Québec.

    Nous avons hâte de voir vos cartes postales de Polar Rainbow dans les médias sociaux!

  • Une journée pas comme les autres (13 mai, 2022)

    Le 17 mai prochain aura lieu la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie.

    Organisée par la Fondation Émergence, la campagne d’information sera orientée cette année sur les répercussions de la violence sur l’espérance de vie des personnes LGBTQ2S+.

    Soulignée dans de nombreux pays, cette journée vise à renseigner le public sur les difficultés auxquelles doivent faire face les personnes LGBTQ2S+ dans la vie courante et à sensibiliser les instances gouvernementales pour qu’elles renforcent les droits des personnes LGBTQ2S+ et fassent pression sur les 111 pays qui se montrent hostiles à l’égard de ces personnes. Nul ne devrait vivre de l’insécurité à cause de son orientation sexuelle ou de genre. Et dans certains pays, les meurtres de personnes LGBTQ2S+ sont monnaie courante, sous l’œil complaisant de la police et des gouvernants.

    Une pensée pour toutes ces victimes de l’intolérance et de la haine.

  • Un homme de valeur (13 mai, 2022)

    Dans le dernier numéro du magazine littéraire Nuit Blanche, on peut lire un article très intéressant sur l’un de nos donateurs de longue date, Bernard Mulaire. Cet universitaire, historien de l’art originaire du Manitoba, est aussi un militant de la cause des droits des personnes LGBTQ+. C’est lui qui a récemment fait don aux Archives gaies du Québec d’une photographie encadrée de très grandes dimensions, intitulée Je m’ouvre au matin comme l’éveil / Et pourtant j’ai le regard figé sur la fin. Dans l’article de Nuit Blanche, on retrace sa vie, son oeuvre et sa détermination à sortir des sentiers battus. Et pour mieux le connaître, on peut aussi lire son dernier livre, Flâneries et souvenances, paru en 2018.

Accéder à toutes les nouvelles

Soutenez
les Archives gaies
du Québec

 

L’Archigai

 

Le bulletin des
Archives gaies du Québec

 

Consultez les numéros

Histoires de nos vies

 

Historique et thématique de notre expérience collective

 

Accédez à la galerie

Bibliographie

 

Mémoires de nos communautés

 

Accédez à la bibliographie