AGQ-F0187

Fonds Association des bonnes gens sourds (ABGS). – 11 mai 1979-8 juillet 2019. – 110 cm de documents textuels et autres.

 

 

Histoire administrative :

 

En avril 1978, lors d’un retour de voyage à New York pour participer au 2e Congrès de la National Rainbow Society of the Deaf (renommée Rainbow Alliance of the Deaf en 1982), Michel Turgeon (sourd) a l’idée de créer une association pour regrouper en club social les Sourds, devenus sourds et malentendants d’orientation homosexuelle.

 

L’Association des bonnes gens sourds (ABGS) voit le jour le 11 mai 1979. Elle obtient ses lettres patentes le 4 janvier 1980. Cette dénomination sociale est choisie pour ne pas mentionner sa vraie mission, car l’homosexualité reste un tabou au sein de la communauté sourde à l’époque. Les mandats de l’association sont : regrouper les personnes sourdes en club social (activités sociales et récréatives); promouvoir leurs intérêts et défendre leurs droits; donner l’information à ses membres. Les co-fondateurs et administrateurs provisoires sont : Michel Turgeon, Walter W. Wile, feu Raymond Richer, Serge Martel et feu Marius Latulippe.

 

En juin 1984, l’ABGS est l’hôte du 8e Congrès de la Rainbow Alliance of the Deaf (RAD), à l’hôtel Sheraton-Mont-Royal. Les 14e et 23e Congrès sont à nouveau organisés par l’association, respectivement en juillet 1995 et en août 2013.

 

À l’occasion du 20e anniversaire de la fondation, en septembre 1999, la dénomination sociale de l’association est changée pour adopter celle de l’« Association des gais et lesbiennes sourds » (AGLS) afin de mieux illustrer l’ouverture et la fierté des membres face à leur identité. Ce changement est attesté par un avis de changement de dénomination sociale le 2 avril 2003. Puis, se voulant davantage ouverts à la diversité LGBTQ+, les membres optent, lors d’une assemblée générale extraordinaire tenue en novembre 2014, pour une nouvelle dénomination sociale : Diversité Sourds du Québec (DSQ). Le dévoilement de ce nouveau nom a lieu lors de l’activité « Brunch de rubis », survenue en décembre 2014 pour souligner le 35e anniversaire de l’association. Les lettres patentes supplémentaires du 5 mai 2016 confirment ce changement de nom.

 

Toutefois, l’association n’a plus aux yeux de ses membres de raison d’être dans la suite du progrès des droits et libertés de la communauté LGBTQ+. De plus, l’absence de relève au conseil d’administration pour faire vivre l’association conduit les membres à voter, lors de l’assemblée générale extraordinaire convoquée le 14 octobre 2018, la dissolution de DSQ. Le 10 mai 2019, un acte de dissolution est déposé au registre des entreprises, attestant la fin de l’existence juridique de DSQ à compter de cette date.

 

Puisque le sida fait son apparition à l’aube des années 1980, le 8e Congrès RAD est axé sur les maladies transmises sexuellement (MTS). Puis, en juin 1986, l’ABGS met sur pied un comité (plus tard nommé Comité sida de la communauté des personnes sourdes de Montréal, puis renommé Coalition Sida des Sourds du Québec en collaboration avec l’ABGS en 1989). Ce comité a pour mandat de préparer une journée d’information sur les MTS, l’hépatite B et le sida afin d’informer la communauté sourde de l’épidémie et de la renseigner sur les moyens de prévention de l’époque, et ce, dans leur langue des signes québécoise (LSQ). Cette journée a lieu le 15 novembre 1986, à laquelle participent plus de 400 personnes sourdes et malentendantes, avec la collaboration de professionnels de santé et d’interprètes. Michel Turgeon est animateur de cette journée et Ken Morrison du Comité Sida Aide Montréal (CSAM) y participe. Ensuite, la Coalition Sida des Sourds du Québec en collaboration avec l’ABGS obtient un financement pour permettre de tenir une autre journée d’information consacrée uniquement au sida qui a lieu le 18 novembre 1989.

 

En juillet 1991, un comité de prévention est formé au sein de l’ABGS afin d’organiser et de présenter partout au Québec des conférences sur la prévention contre le sida auprès des jeunes et des adultes sourds et malentendants en les rencontrant dans les écoles ou lors des rassemblements associatifs. Ce comité est connu sous le nom de « Association des Bonnes Gens Sourds Inc. en collaboration avec la Coalition Sida des Sourds du Québec » (juillet 1991-juin 1992). Le bureau du comité se trouve dans l’appartement de Michel Turgeon (jusqu’à son déménagement au 3600, rue Hôtel-de-Ville en 1994). Le comité reçoit un financement pour le projet « Briser le mur du silence » dont les finalités sont de réaliser des sondages sur les connaissances du sida chez la communauté sourde et sur les besoins d’information sur le sida ainsi que de produire une vidéo en LSQ intitulée « Le sida frappe aussi les Sourds » en collaboration avec le Centre québécois de la déficience auditive et de Télé-Concept Montréal. De plus, en mars 1991, le comité reçoit une subvention pour le projet « Le sida et la communauté sourde du Québec » dont l’objectif est d’organiser des colloques régionaux pour la prévention du sida auprès de la communauté sourde (1991-1993).

 

Enfin, le 30 avril 1992, Michel Turgeon fonde la Coalition Sida des Sourds du Québec (CSSQ), un organisme communautaire distinct de l’ABGS, dans le but d’offrir des services de prévention et de soutien aux personnes sourdes vivant avec le VIH/sida. Le 2 juillet 1992, la CSSQ s’incorpore en obtenant ses lettres patentes. Ainsi, les projets et les finances du comité de prévention sous le chapeau de l’ABGS sont transférés à la nouvelle corporation. (En mai 2020, la CSSQ change de nom pour adopter celui du « Réseau de la santé sexuelle des Sourds du Québec ».)

 

 

Portée et contenu :

 

Le fonds témoigne des activités de l’association : activités sociales, ateliers, congrès de la Rainbow Alliance of the Deaf, conférences d’information sur le sida et célébrations d’anniversaire de la fondation de l’organisme.

 

Le fonds contient des actes constitutifs, des déclarations annuelles (1980-2017), des logos visuels, des règlements généraux (y compris les refontes), des procès-verbaux des assemblées des membres et des réunions du conseil d’administration (1979-2018), des rapports financiers (1979-2018), des rapports annuels (2004-2018), des formulaires d’adhésion et de renouvellement de membre, quelques copies du bulletin « Info-Gai Sourd », ainsi que des documents relatifs aux activités sociales, aux congrès de la Rainbow Alliance of the Deaf et aux célébrations d’anniversaire de la fondation de l’organisme. Le fonds contient aussi de documents relatifs aux journées d’information sur le sida et aux activités de prévention contre le sida. De plus, le fonds contient une série de 16 photos des établissements gais majoritairement situés dans l’ancien village, prises en 1984.

 

Le fonds contient les séries suivantes :

 

  • AGQ-F0187/S1. Gestion administrative
  • AGQ-F0187/S2. Assemblées statutaires
  • AGQ-F0187/S3. Membres
  • AGQ-F0187/S4. Activités sociales et ateliers
  • AGQ-F0187/S5. Célébrations d’anniversaire de la fondation
  • AGQ-F0187/S6. Congrès de la Rainbow Alliance of the Deaf
  • AGQ-F0187/S7. Comité sida (Coalition Sida des Sourds du Québec)
  • AGQ-F0187/S8. Documents photographiques
  • AGQ-F0187/S9. Documents vidéo
  • AGQ-F0187/S10. Trophées (plaques murales)

 

 

Notes :

 

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds. Bien que la dénomination sociale de la personne morale soit changée deux fois au cours de son existence, le nom original Association des bonnes gens sourds (ABGS) est choisi pour nommer le fonds.

 

Source immédiate d’acquisition : Le fonds a été versé aux AGQ en 2018 par Diversité Sourds du Québec (acquisition 2018-040). Les documents du comité sida (Coalition Sida des Sourds du Québec) ont été transférés aux AGQ en 2018 par la Coalition Sida des Sourds du Québec (acquisition 2018-041). Quelques documents additionnels du comité sida (Coalition Sida des Sourds du Québec) ont été versés aux AGQ par la Coalition Sida des Sourds du Québec en 2019 (acquisition 2019-015).

 

Titres parallèles et compléments du titre : Selon les renseignements au Registraire des entreprises du Québec, l’historique du nom légal de la personne morale est : Association des bonnes gens sourds, du 4 janvier 1980 au 2 avril 2003; Association des gais et lesbiennes sourds, du 2 avril 2003 au 5 mai 2016; Diversité Sourds du Québec, 5 mai 2016 au 10 mai 2019.

 

Collation : Le fonds contient également 176 photos, 18 coffrets DVD, 6 vidéocassettes BETA, 4 vidéocassettes VHS, 3 vidéocassettes mini DV, 6 trophées (plaques murales), 4 petits drapeaux, un badge ainsi qu’un sac de congrès, un petit carnet de notes doté d’un stylo et une bouteille d’eau en acier inoxydable du Congrès RAD 2013.

 

Classement : L’ordre des procès-verbaux des assemblées générales (1979 à 1999) et du conseil d’administration (1979 à 2015), classés dans l’ordre original, est maintenu. L’ordre des lettres de démission des administrateurs (1980 à 1999), classées dans l’ordre original et chronologiquement du plus récent au plus ancien, est maintenu. Les autres documents du fonds ont été reclassés selon les fonctions et les activités afin de faciliter la consultation.

 

Langue des documents : Les documents sont en majorité en français, avec quelques documents en anglais. Les vidéos sont en Langue des signes québécoise (LSQ) et American Sign Language (ASL).

 

Originaux et reproductions : Une copie conforme de l’acte de dissolution a été commandée au Registraire des entreprises du Québec (juin 2019).

 

Instrument de recherche : Inventaire numérique du fonds sous forme de fichier Excel. Plan de classification disponible sous format PDF.

 

Documents connexes : Les bannières de l’association sont conservées à la Société culturelle québécoise des Sourds, domiciliée au 2200, boul. Crémazie Est, bureau 210, Montréal (Québec), H2E 2Z8.

 

Groupes de documents reliés à l’extérieur de l’unité archivistique à décrire : Le fonds AGQ-F0186 Steve J. Niven des AGQ contient une série de 30 photos relatives au 8e Congrès de la Rainbow Alliance of the Deaf. Les photos datent de juin 1984. Le fonds AGQ-F0188 Coalition Sida des Sourds du Québec des AGQ contient quelques documents en lien avec l’ABGS en collaboration avec la CSSQ.

 

 

Bibliographie :

 

 

Atelier sur les gais handicapés, Le Berdache, no. 4, octobre 1979, p. 7.

 

La conférence sur le Sida: un succès sur toute la ligne ! Voir Dire, no. 39, janvier-février 1989, p. 26-27.

 

Alain Elmaleh et Michel Lelièvre. Gala 20e anniversaire de fondation de l’Association des bonnes gens sourds. Voir Dire, no. 98, novembre- décembre 1999, p. 19.

 

Julie Vaillancourt. Michel Turgeon. Une vie de militantisme. Repéré à https://www.fugues.com/2019/12/17/michel-turgeon-une-vie-de-militantisme/

 

Michel Turgeon. Mot du premier président-fondateur de l’Association des bonnes gens sourds (discours dans le cadre de la soirée du 25e anniversaire de fondation), octobre 2004.

 

Richard Charron. Entrevue avec Michel Turgeon. Voir Dire, no. 19, septembre-octobre 1986, p. 20-21.

 

Richard Charron. La conférence sur les M.T.S. et le Sida: un succès sur toute la ligne. Voir Dire, no. 21, janvier-février 1987, p. 8-9.

 

Sylvain Gélinas et Émilie B. Levesque. Brunch de rubis pour le 35e anniversaire de l’Association des gais et lesbiennes sourds. Voir Dire, no. 189, janvier-février 2015, p. 7.

 

William Cleary. 25e anniversaire de l’Association des gais et lesbiennes sourds. Voir Dire, no. 128, novembre-décembre 2004, p. 14-15.

 

William Cleary, 30e anniversaire de l’AGLS. Voir Dire, no. 158, novembre-décembre 2009, p. 8.

 

Yvon Mantha et Michel Lelièvre. Gala du 10e Anniversaire de fondation de l’Association des Bonnes Gens Sourds, Inc., Voir Dire, no. 41, mai-juin 1990, p. 14-15.

 

 

 

 

 

 

            Dernière modification : 2021-09-07